Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 septembre 2007 3 12 /09 /septembre /2007 20:44

Sale temps pour Zawinul


Bon sang, encore un qui ne passera pas l’hiver ! Claviériste et multi-instrumentiste, compositeur, Joe Zawinul est mort ce 11 septembre à Vienne, là où il naquit il y 75 ans. Sur la planète jazz, c’était en quelque sorte Monsieur Météo, à cause de son bulletin plus connu sous le nom américain de Weather Report, groupe fondé avec Wayne Shorter en 70. Parce que Josef Zawinul, c’est plutôt le nom à se faire reconduire aux frontières. Surtout avec la tête en plus, celle d’un prolo saisonnier sous  le bonnet tricoté modèle Europe centrale – d’ailleurs il y avait chez lui du hongrois (aussi) et du bohémien. Pas de quoi devenir bécheur – je ne cite personne.


zawinul.jpgLe Joe aurait dû jouer la semaine dernière au festival de La Villette. C’est d’ailleurs là que je l’avais entendu il y a une dizaine d’années, pavillon Baltard, salle John-Coltrane ; j’avais emmené ma minette de fille, ravie de la soirée (certes avec papa…) qui fut en effet très belle. Zawinul jouait avec son « Syndicate » (Weather Report s’était dissout en 85).


Quand je dis “belle soirée”, c’était aussi au sens du spectacle et des lumières qui rendaient la musique visible. D’ailleurs, pour moi, Zawinul c’est d’abord du jazz à voir, même s’il n’y avait pas de sa part de volonté démonstrative. Sans doute pour ça que je l’écoute peu en disque. Bon, ben, j’avoue, je percute pas un max sur ce style; j'en reconnais la valeur inventive et la part prise dans les passages de courants – y compris au sens électrique puisque ses claviers l’étaient surtout; c’est d’ailleurs ainsi qu’il avait séduit Miles Davis qui l’embaucha, notamment dans “Bitches Brew” et “In a Silent Way”.


Ces noces de “fusion” mêlant jazz et rock – du moins c’est ce qui fut dit et quasiment décrété. Invité à la fête, comme tout le monde, j’ai un peu fait la gueule dans mon coin. Trop de nuages un peu lourds à mon goût, comme dans “Heavy Weather”, l’un de ses plus fameux disques.


12/09/07

Partager cet article

Repost 0
Published by Gérard Ponthieu - dans Ça sent le jazz...
commenter cet article

commentaires