Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 décembre 2005 5 02 /12 /décembre /2005 23:29
« Debussy-27 » : l’album-souvenirs, page 5



Je n’aime pas les clichés, au sens clicheton du mot. Ces images pourraient en avoir l’air. L’air,, si on veut, mais pas la musique – ce qui est tout autre. Et à propos, il me revient à l’oreille, cette composition de Luc Ferrari  (mort en août dernier) qu’il avait intitulée «Presque rien n°1». Je crois bien qu’il y eut une suite, donc n°2. Il y ordonnait des sons du « dehors », de la nature ou de la vie des hommes, dans une harmonie à lui. Une musique. J’ose donc appeler ces photos
Certes n°1 et Certes n°2. (Ça sonne un peu prétentieux, tant pis.)



Certes… ça peut faire clicheton. Mais avant tout pour le malvoyant, ce malveillant du regard. Celui qui ne s’émerveillerait plus comme « mes » marins du « Debussy ». ils en avaient pourtant vu et revu des ciels, des horizons aux gros sourcils méchants, des aurores comme des premiers matins du monde. Ils en avaient vu et revu. Mais d'où venait alors que ce matin-là, sur le pont, ils s'en jetaient plein les yeux ?

>> Accusé réception de deux messages. L’un qui réclame une suite n°5 (Voilà Daniel : c’est fait). L’autre qui me dit : « Attention, méfie-toi : C'est pas toi qui prends la mer, c'est la mer qui te prend. » C’est qu’il me ferait peur, ce Philippe !


Partager cet article

Repost 0
Published by Ponthieu - dans mon oeŒil
commenter cet article

commentaires