Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 décembre 2005 7 11 /12 /décembre /2005 21:34
« Un soir j’ai regardé Miss France sur TF1,
et pas le Téléthon… »

par Christian Le Meut


Il y a peu, je dois l’avouer, je me suis laissé entraîner sur une mauvaise pente. C’est comme ça, quand on est en groupe, on se laisse aller à faire des choses que l’on ne fera pas autrement... C’était un soir de pluie et de tempête, j’avais bu quelques verres d’excellents vins rouges, j’avais bien mangé, je n’avais plus toute ma tête et voilà, c’est arrivé, j’ai craqué, j’ai replongé...

> Eh oui, je dois avouer un moment d’égarement... Mesdames messieurs... Un soir, j’ai regardé la télé, et toute une soirée, en plus... Bon, ce n’est pas un crime, sauf peut-être contre l’intelligence. Mais toute une soirée, quand même. Hum hum... Et en plus, je n’ai même pas regardé Arte, non, ça aurait pu être une circonstance atténuante M. le juge...  Non, mon cas est bien plus grave... Bien pire, j’ai honte : J’ai regardé TF1, oui, TF1...  Et pas n’importe quoi sur TF1 :  le concours de Miss France, voilà, c’est dit !  

Je sais, j’ai la honte mais que voulez-vous, on se laisse parfois aller ! Il faut bien que vieillesse se passe à regarder défiler des jeunes filles à demie nues, toutes plus jolies les unes que les autres. Mais quel spectacle navrant, quelle mise en scène sexiste de la femme, et quel vide abyssal...  Un jury de personnes compétentes (dont Johnny Hallyday) sélectionnées sur on ne sait quels critères devait juger ces jeunes filles sur des critères également arbitraires. Il ne faut être ni trop petite, ni trop grande, ni trop grasse, ni trop maigre, ni n’avoir de bouton sur le nez, pour devenir Miss France... Bon, à la fin, la gagnante pleurait à chaudes larmes et son maquillage s’est répandu sur son visage; c’était laid, mais très drôle aussi à voir. On aurait cru une revenante dans une film d’horreur. Ses voisines essayaient de réparer les dégâts, sans résultats...

Et puis on leur pose des questions, à ces jeunes filles. La chanteuse Jennifer membre du jury a cherché une question à poser, mais elle n’y arrivait pas. On l’avait prise par surprise, la pauvre, vous vous rendez compte ? Poser une question, comme ça,  c’est difficile. Mais la candidate a quand même répondu à la question qui ne lui était pas posée ! Elle avait bien préparé son texte et a prononcé un grand mot, “altruisme”... Altruisme, je cite mon dico : “Tendance à s’intéresser aux autres; qui se soucie des autres; contraire : égoïste”... Cette jeune candidate est peut-être altruiste elle-même, je n’en sais rien, mais même les plus grands mots peuvent devenir des gros mots dans certains contextes...”Altruisme”, cela sonnait bizarre dans cette émission, royaume du nombrilisme, de la paillette et du m’as-tu vu, où l’objectif est d’éliminer les autres candidates pour arriver en haut de l’affiche... Tout le contraire de l’altruisme!

Mais, ce soir là, justement, il y avait d’autres gens sur une chaîne concurrente, sur France 2 avec le Téléthon. Depuis des années le concours de Miss France est programmé le même soir que le Téléthon. Cette concurrence fauche des millions de téléspectateurs à cette opération en faveur des malades de la myopathie et de la recherche médicale. Quelle preuve d’altruisme si l’en est ! Les écrans publicitaires se succèdent sur TF1 et vont dans les poches de cette chaîne... A la fin du concours, l’ineffable Mme de Font de teint, Mme de Fontenay, pardon, a eu cette phrase éloquente : “Les petits myopathes aiment Miss France”... Le genre de généralisation qui ne veut rien dire et, surtout, Mme de Fontenay s’est bien gardé d’annoncer un don quelconque pour pour le Téléthon.  

Pendant ce temps là, sur France 2, les pompiers de la France entière donnaient un gros chèque au Téléthon et un responsable de la chaîne annonçait qu’exceptionnellement, l’émission serait coupée par un espace publicitaire. La loi interdit, en effet, aux chaînes publiques de couper leurs émissions par de la pub mais une autorisation exceptionnelle avait été donnée par le Conseil supérieur de l’audiovisuel. Cette page de pub avait été mise aux enchères au profit du Téléthon. Bon, ça reste de la pub, donc des messages orientés pour nous inciter à consommer, mais au moins les quelques centaines de milliers, voire les quelques millions d’euros récoltés, sont allés au Téléthon. C’est bizarre, sur TF1, ils n’ont pas l’air d’avoir eu la même idée... Pourtant, des écrans de pub, il y en a eu plein sur la Une, ce soir-là... Mais oublié le Téléthon, à nous les biftons !  

Il y a des soirs comme ça où l’on voit une vraie différence entre une chaîne de service public, France 2, digne et solidaire, où un grand concours de générosité est lancé chaque année pendant 48h; et de l’autre côté une chaîne privée, TF1, qui, elle, propose à longueur d’année un concours de goujaterie et de  sottise crasse... Alors je ne sais pas si les “petits myopathes” aiment Miss France, comme s’est complu à le dire Mme de Fontenay, mais TF1, la société des Miss France et Mme de Fontenay elle-même en ont-ils réellement quelque chose à faire de malades de la myopathie et du Téléthon ? Ils pourraient nous le prouver en faisant une chose simple : programmer le concours des Miss France un autre week-end que le Téléthon. Mais cela fait des années que ça dure et qu’ils persistent dans leur hypocrisie.  

“Altruisme”, vous avez dit “altruisme” ?

>> L'image : En 1920, miss France fut élue Miss Monde. La photo ne montre par Mme de F. ni JPF.

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian Le Meut - dans Suites de "c'est pour dire"
commenter cet article

commentaires

Grenouille de Bénitier 14/12/2005 23:02

Je n'ai pas regardé l'élection de miss France, je l'avoue, je ne regarde jamais ce genre d'émissions. Je boycotte TF1, sans mal car ce que j'en vois dans le zapping me suffit largement et conforte ma décision. Mais j'ai lu avec plaisir cet article qui me donne raison !