Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 février 2006 6 18 /02 /février /2006 22:36
Ray Baretto, un roi
entre congas et latin-jazz


Un roi des congas. Le percussionniste américain d’origine portoricaine Ray Baretto, vient de mourir à 76 ans. Il avait largement contribué à conforter la salsa et le latino dans la sphère du jazz be-bop.

Il a souvent joué en France, et notamment au festival Jazz in Marciac, quatre fois dont la dernière en 2004. Je me souviens de son concert de l’été 96 et de sa formidable pêche qui gagnait musiciens et public, emportés jusqu’à la frénésie.

Ray Barretto, c’était aussi ce visage aussi ouvert que communicatif, un rythme « dans la peau » et jusque dans les peaux qu’il battait avec passion et invention perpétuelle, avec un grand sens de la nuance.

Né à Brooklyn le 29 avril 1929 de parents portoricains, Ray Barretto a appris les rudiments des percussions au contact de musiciens noirs lorsqu’il était soldat en Allemagne, à la fin de la seconde guerre mondiale.

Sa notoriété grandissant, il s’est tourné vers ses origines et a plongé dans la musique latine. Ces dernières années, il se consacrait exclusivement au “latin-jazz”.

Partager cet article

Repost 0
Published by Gérard Ponthieu - dans Ça sent le jazz...
commenter cet article

commentaires