Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mai 2007 5 11 /05 /mai /2007 08:14
Joli coup du Monde qui, en quelques clics sur le site des Journaux officiels de la République française, démontre que le groupe Bolloré s'est bien vu attribuer ces dernières années des marchés publics. Vincent Bolloré et Nicolas Sarkozy avaient affirmé le contraire mercredi 9 mai, suite à la polémique déclenchée autour des frasques sarko-bolloréennes…
   
Le Monde du 10.05.07  a recensé plusieurs contrats dont :

–  Le 17 juin 2005 SDV
, la filiale logistique du groupe Bolloré, s'est  vu attribuer un marché de "transport de fret par voie aérienne commerciale à la demande et pour le compte du ministère de la défense", d'une valeur estimée à 36 millions d'euros, hors taxes. Le contrat est lui aussi d'une durée de 48 mois.

– Le 5 janvier 2006, SDV emporte le marché des "prestations de transport aérien et d'opérations ponctuelles de dédouanement de diverses marchandises pour la direction des monnaies et médailles". Le montant est "indéfini".

– Le 10 août 2006 l'attribution du marché à SDV du "traitement de la valise diplomatique fret" par le ministère des affaires étrangères ; il s’agit d’un 'contrat sensible' relatif à la protection du secret et des informations concernant la défense nationale et la sûreté de l'Etat ; montant estimé : entre 1,4 million et 5,6 millions d'euros, hors taxes, pour "une durée de 48 mois".

– Le 16 novembre 2006, on retrouve SDV TTA, parmi d'autres entreprises, dans l'attribution d'un marché, concernant un "accord carde acheminements" par l'économat des armées.

D’autres contrats "de fourniture de fioul domestique"  ont également été passés par Bolloré Énergie avec des organismes publics et des collectivités locales.

Des lecteurs du Monde ont aussi apporté leur contribution à ce premier inventaire.

>>>
 Ainsi Marie-Christine E. : « Et qu'en est-il des 12 licences Wi Max attribuées par l'Autorité de régulation des télécoms, à Bolloré Telecom en juillet dernier ? Il ne s'agit pas de marchés publics ? » Laurent l. précise de son côté : « Impressions électorales européennes[...] L’État français aura dépensé 130M€ pour imprimer et diffuser les imprimés à destination des 42M d’électeurs inscrits. [...] papiers [...] majeure partie a été fournie par le groupe Bolloré. Sur les 12 000 tonnes nécessaires, 7 500 ont été fabriquées par les Papeteries du Léman (Thonon) et les Papeteries des Vosges (Laval-sur-Vologne). [...] appel d’offres européen lancé par le ministère de l’Intérieur [...]” Source : Revue Caractère, citée par Rue89.


Laurent l. s’est aussi lancé dans l’investigation. D’une part pour relever une confusion sur un contrat entre Bolloré Group et un homonyme  Bolloré SA dans le 44, cela à propos de l’hôtel de police de Grenoble. D’autre part pour relever « que Bolloré Group est en relation d'affaires avec EDF, notamment via BatScap (propriété Bolloré 95%, EDF 5%) qui a notamment racheté le canadien Avestor (activité de batteries électriques). »

Le groupe de l'homme d'affaires avait affirmé mercredi qu'il n'avait "jamais eu aucune relation commerciale avec l'État français". Nicolas Sarkozy avait indiqué de son côté que "Vincent Bolloré est un des grands industriels français. Il n'a jamais travaillé avec l'État. Il fait honneur à l'économie française".

Depuis, Vincent Bolloré a implicitement reconnu ces marchés mais pour les réduire à trois fois rien – « même pas un pour mille du chiffre d'affaires de notre groupe » [estimation portée entretemps à un pour cent chez Bolloré même…], explique-t-il au Parisien [11/05/07]. Je le répète, pour nous, cela ne représente quasiment rien de notre activité ».

Pour un si petit mensonge, on ne va tout de même pas chipoter un honnête travailleur et un irréprochable futur bientôt président. D’ailleurs, qu’il se rassure et son grand ami avec : selon le sondage effectué par lemonde.fr, sur 40.873 votants, 54.5 % estiment que les vacances de Sarkozy à Malte... ne donnent pas lieu à débat, car elles relèvent de sa vie privée. On appelle ça l’état de grâce.

Partager cet article

Repost 0
Published by Gérard Ponthieu - dans Suites de "c'est pour dire"
commenter cet article

commentaires

DECARSIN 13/05/2007 23:39

On le sait, la droite est aujourd'hui "décomplexée". il y a de quoi: quand les électeurs du FN se ruent vers elle, les éléphants du FN se battent la coulpe : "Misère ! On a fait une mauvaise campagne !"... Et puis, se libérer de ses complexes, c'est plutôt tendance ! Un exemple, voici ce que j'entendais l'autre midi dans ma cantine de profs : "Dis donc... si on t'offrait trois jours sur un yacht, tu refuserais, toi ?". Comme je suis bourré de complexes, je suis scié et je me tais. C'est qu'en effet, à peine cinq minutes plus tôt, un jeune collègue remplaçant, tout juste arrivé dans notre bahut, venait de nous dire qu'il se tapait 80 kms par jour pour se rendre de chez lui au boulot... tout çà à ses frais. Les inégalités de traitement entre collègues, c'est quand même pas ce qui va nous empêcher de baver devant les riches, hein ?
Éliminés, donc, les complexes. Et du coup l'esprit critique. Car pourrait-il exister une conscience qui ne soit pas une conscience morale ? "Se décomplexer" n'est rien d'autre qu'entretenir une image narcissique de soi et se dissimuler la réalité de l'autre. Voilà qui promet.
"Mais il est tard, Monsieur, il faut qu'je rentre... chez moâââ..."

Jo_54 12/05/2007 21:37

un marché public est tres reglementé ( plis cachetés ouverts en commission d'elu et fonctionnaires ) rien n'indique ici qu'il n'on pas remportés ses appels d'offre de manière légale, selon une offre mieux disante ....

Gérard Ponthieu 13/05/2007 00:21

Certes. Mais alors pourquoi prétendre qu'il n'y a pas eu de marchés publics ?