Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 août 2005 5 19 /08 /août /2005 22:00

Unamuno, Garcia Lorca et les infirmes fiancés de la mort

Montaignecoulpar Daniel Attias

Tous les anciens écoliers se souviennent de la phrase de Montaigne, écrite à la veille de sa 39e année: “Ils vont, ils viennent, ils trottent, ils dansent, de mort nulles nouvelles”.

Que philosopher, c’est apprendre à mourir, écrivait-il. Se doutait-il qu’un jour, sa proposition serait renversée. Mourir, serait philosopher. Les idéologies meurtrières sévissent sans que cela trouble notre bien-être. Bien-être et bien-pensance prête à comprendre l’incompréhensible, à faire des victimes les responsables de leur propre malheur et à fermer ses oreilles aux versets diaboliques des laudateurs de la mort.

Limam_crochetTout le monde a lu et relu les ineffables déclarations de l’assassin du cinéaste néerlandais Theo van Gogh, le Maroco-Néerlandais Mohammed Bouyeri, qui a affirmé lors de son procès avoir agi "au nom de sa religion" et s'est dit prêt "à refaire la même chose" s'il était libéré.

Quatre de ses frères en errance, citoyens de Sa majesté très britannique, sont allés jusqu’au bout de leur cheminement philosophique en entraînant dans leur exaltant voyage outre-tombe quelques dizaines de mécréants. Parmi eux quelques bons musulmans, mais bast, Dieu reconnaîtra les siens.

Sage_de_grenade_1

Au nom de quelle religion, de quelle idéologie 8000 musulmans bosniaques ont-ils été assassinés au nez et à la barbe de l'ONU il y a tout juste dix ans? L'ONU qui constate encore aujourd'hui le énième massacre de civils en République démocratique du Congo!

Au nom de quelle religion, de quelle idéologie des dizaines de milliers d'Irakiens (39 mille? 36 mille?) sont morts depuis l'invasion menée en dépit du bon sens de leur pays par les États-Unis?

Au nom de quelle religion, de quelle idéologie la vie quotidienne de milliers de Palestiniens et de l'autre côté des barrières physiques et mentales, d'Israëliens est-elle transformée en cauchemar ou en deuils quotidiens?

Air connu. Je l’ai déjà entendu ce cri de mort si peu philosophique!

Garcia_lorca_1Nous sommes à l’université de Salamanque en ce 12 octobre 1936, Jour de la Race.


→ Suite de ce beau récit sur le blog de Daniel Attias, «débloc-notes».

→ Images : j'attire l'attention sur le parallèle à établir entre les deux photos : celle de l'"imam-crochet" et celle (jointe au reste de l'article) du général franquiste Millan Astray – à ne pas confondre avec la photo de Garcia-Lorca, ci-contre.




 

Partager cet article

Repost 0
Published by Daniel Attias - dans Hors sujet... tous sujets
commenter cet article

commentaires